Forum de l'Asso Naturiste Phocéenne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -24%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
136 €
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Logitech Z207 Système de ...
Voir le deal
30 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
Riverains des Calanques un Combat pour la Santé

https://vimeo.com/150586110


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
Au sujet du passé industriel de Legré Mante, voici un rappel historique :

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Rappel10
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Rappel11


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
Article La Provence sur les risques de la pollution au plomb à l'école primaire de Montredon 08.11.16

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Legry_13
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Legry_11
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Legry_14

Désolé de vous le présenter comme ça mais impossible à vous le retranscrire lisiblement ici.


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
Aux lendemains de l'incendie qui est survenu dans les Calanques le 5 septembre entre Luminy et le col de la Gineste, j'ai eu l'occasion de discuter avec des personnes qui connaissent parfaitement les conséquences d'un incendie dans un site naturel avec des sols pollués. Avec l'autorisation de l'auteur, voici un texte de Jean Gonella de l'association Fare-Sud ( http://www.faresud.fr/spip.php?auteur2 )

*****************************************

Il convient de ne pas oublier que les incendies de forêts, provoquent force dégâts écologiques dont certains sont des pollutions persistantes des sols dangereuses pour la santé publique, cela fut catastrophiquement démontré lors des grands feux des forêt indonésiennes, ce qui n'est pas un cadeau s'ajoutant aux sols très pollués industriellement aux abords des Calanques(Legré-Mante, entre autre).

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Pollutions aériennes avec retombées au sol

Les satellites montrent les panaches d'aérosols denses qui causent une pollution ponctuelle ou chronique jusqu'à plusieurs centaines de km de leur origine. Les analyses détectent dans les fumées des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et des composés organiques volatils (COV), des goudrons et des suies cancérigènes, d'autant plus que le bois était humide. On a suspecté1 qu'à proximité des mers ou après les largages d’eau de mer par des avions bombardiers d'eau, le chlore issus du sel contribuait à produire des organochlorés toxiques tels que dioxines et furanes ; or dans le cas des feux de forêt des Calanques les deux facteurs de production d'organochlorés toxiques s'ajoutent et se renforcent.

L'INERIS analysa, en 2003, les fumées de quelques feux correspondant à une surface débroussaillée de 4 m², dans une chambre de combustion de 80 m³ surmontée d’une hotte d’extraction des fumées∞ : les émission de dioxines et furanes étaient en moyenne de 10,5 ng∞ I.TEQ/kg de biomasse brûlée (de 1,0 à 25,9). Dans cette expérience, ce n'est pas la combustion des végétaux collectés près de la mer, mais celle de ceux qui étaient les plus humides qui a produit le plus de polluants (CO, NOx et COVT) et d'organochlorés. Par contre les végétaux très secs s'ils émettaient bien moins de CO et COVT en brûlant, produisaient beaucoup plus de NOx. Mais il ne s'agissait pas d'arbres vivants, et les températures n'ont pas atteint celles des grands incendies2.

–––––––––––––––––––––––––––––––––

Métaux lourds

La combustion d'arbres ayant généralement bioaccumulé des métaux lourds est source de pollutions métalliques. Par exemple, le plomb répandu en forêt à la suite de son usage dans les munitions de chasse ainsi que le mercure sont particulièrement volatils à des températures déjà très inférieures à celles atteintes par les feux de forêts.

––––––––––––––––––––––––––––––––

Pollution photochimique

Les gaz émis interagissent avec les rayons solaires ultraviolets pour produire une pollution photochimique, par création d'ozone, entre autre.

–––––––––––––––––––––––––––––––––

Gaz à effet de serre

Les incendies de forêt rejettent de grandes quantité de gaz carbonique. De plus, l'incendie favorise le lessivage de la matière organique des sols qui étaient une bonne partie du puits de carbone forestier. Des incendies fréquents peuvent sélectionner certaines espèces résistantes au feu et permettre une moindre restauration des sols. En 2007, ces polluants, hormis parfois le CO2 en tant que gaz à effet de serre, ne sont toujours pas comptabilisés dans les cadastres et inventaires nationaux. Pourtant, rien qu'en métropole française, de 1980 à 2000, ce sont 5 218 feux de forêt par an et 30 738 ha brûlés par an2 qui ont été sources d'une pollution de l'air non mesurée ni évaluée.

–––––––––––––––––––––––––––––––––

Résilience

Les feux de forêt tuent de nombreux animaux non-volants ou incapables de fuir et ils affectent la capacité de résilience écologique de l'écosystème3

–––––––––––––––––––––––––––––––––

1. Plusieurs études ont détecté des teneurs élevées (20 pg/m3) de dioxines et furanes en aval de feux de forêts Source : Clement and Tashiro, Forest fires as a source of PCDD and PCDF, 11th International Symposium on Chlorinated dioxins and related compounds, 1991.
2. Ineris & Ademe, Rapport sur les facteurs d’émission de polluants de feux simulés de forêt et de décharge, novembre 2004.
3. Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture, (IRSTEA),Étude scientifique sur les conséquences des incendies sur la forêt méditerranéenne.

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Afterf10


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
Des écoles polluées en France, nos enfants en dangers. Un reportage d'Envoyé Spécial du 11 janvier 2018.

On y parle de la Madrague de Montredon à Marseille ou l'école est juste séparée par un mur du site extrêmement pollué de Legré Mante depuis plus d'un siècle. Un site ou la Mairie désire construire une résidence sans aucune étude d'impact (pourtant obligatoire depuis 2007) avec tous les risques que suscite l'évaporation des particules fines en faisant les fondations.


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen43
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen42
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen44
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen47
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen46
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen45
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen50
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen48
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen49
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen53
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen52
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen51

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen55
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen54
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen56
La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Screen57


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
L’industrie du plomb dans les Bouches-du-Rhône au XIXe siècle Texte trouvée sur Facebook

À partir de 1860, le commerce des métaux connaît une grande expansion à Marseille. Ce mouvement favorise la découverte de mines nouvelles, ou la reprise de mines abandonnées. D’Algérie, d’Espagne, de Corse, d’Italie… de tout le bassin méditerranéen occidental parviennent dans le port de Marseille les produits d’exploitations minières ou d’usines de fusion. Les mines du midi de la France, surtout celles des Pyrénées et des Alpes, se sont associées à ce mouvement, et, chaque année a été marquée dans le département des Bouches- du-Rhône par la création d’usines métallurgiques importantes. Ces usines sont regroupées aux environs de Marseille et sur différents points du littoral. On relève huit établissements de traitement du plomb : l’usine du Rouet, d’Arenc, de Saint- Louis, de l’Escalette, de Septème, des Catalans, de Bouc et enfin celle des Goudes. Le développement industriel du quartier des Goudes L’histoire de l’Escalette est depuis sa création étroitement liée au développement industriel du quartier des Goudes. L’implantation d’usines dans ce quartier excentré de Marseille doit son explication à la nature même de la production qui nécessitait un accès direct à la mer, conjugué à l’avantage de la direction du vent dominant, le mistral, chassant les pollutions loin de la ville.

Vers 1804 fut édifiée la première usine des Goudes. Elle occupait, avec ses dépendances, presque tout le fond de l’anse et s’employait à la fabrication de la soude artificielle à partir de l’acide sulfurique. Le petit port des Goudes permettait aux caboteurs d’approvisionner en sel la fabrique et d’en exporter les produits. Par la suite, la potasse supplanta progressivement la soude, ce qui causa la fermeture de l’usine vers 1865.  


De Samena à Callelongue, de nombreux affleurements de scories, réutilisées en remblais, sont visibles sur les côtés de la route, ainsi que sur la route menant des Goudes à la Baie des Singes, témoins de cette intense activité industrielle (cf. Louis Simonin, 1875, Notice sur les usines à plomb dans les Bouches-du- Rhône).
Aménagé en plusieurs phases successives, le Port n’est pas un complément de l’usine, il en constitue un maillon indispensable.

La raison première de l’implantation d’usines le long du littoral Sud de Marseille est due à la présence d’abris naturels permettant l’approvisionnement par mer, à coût réduit, des quantités considérables de matières premières que nécessite ce type d’activité, ainsi que l’enlèvement des produits finis.
Cependant, le faible tirant d’eau et l’étroitesse de ces calanques ne permettaient pas l’accès aux navires de gros tonnage, qui devaient ainsi décharger leur cargaison au port de Marseille, celle-ci étant ensuite transbordée sur de petits caboteurs.

Le port des Goudes, beaucoup plus accessible, était équipé d’un poste de douane par lequel transitait – pour le paiement des taxes – la production de l’Escalette et des autres usines du secteur.
L’on peut imaginer le flux continu d’acheminement du minerai par la Voie Nord, entre les quais de déchargement de ce port minuscule et les vastes bassins de stockage en partie haute de l’usine. La rapidité de ces manipulations était fondamentale afin d’éviter tout ralentissement de la production.
Les rares photographies d’époque témoignent des équipements et de la mécanisation des modes d’acheminement : rampes d’accès, tunnels, grues et palans, wagonnets circulant sur un réseau de rails, téléphérique à godets. Le tout tracté par la force animale tout d’abord, puis par la machine à vapeur.

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 26731510

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 26756810

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 72886910

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 73325010

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 74568110


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
Article du 24.11.2019 dans la Provence

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Articl10


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
2020 01 24 LE GRE MANTE L4ALLIANCE CONTRE LE FONDS GINKO La Marseillaise

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Scree118


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Bruno Saurez

Bruno Saurez
Admin
LA PROVENCE - 1er JUILLET 2020

La dépollution des sols, le passé industriel des Calanques  - Page 2 Captur11


_________________
Naturistement votre ;-)

Bruno SAUREZ

Ensemble, nous sommes plus forts
http://www.naturistes-phoceens.fr/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum